7ème RÉUNION ANNUELLE DU GLOBAL PARTNERSHIP FOR BUSINESS AND BIODIVERSITY

le 24 novembre 2017 au Muséum National d’Histoire Naturelle

La Plateforme de l’Initiative Française pour les Entreprises et la Biodiversité animée par ORÉE,

le Global Partnership for Business and Biodiversity,

et le Muséum National d’Histoire Naturelle

ont eu le plaisir de vous inviter à cette rencontre internationale pour la biodiversité.

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME DE L'INITIATIVE FRANÇAISE POUR LES ENTREPRISES ET LA BIODIVERSITÉ

Concilier économie et biodiversité, Entreprises, Associations, Réseaux :
Rejoignez le réseau des acteurs français
Faites connaître vos initiatives
Accédez au formulaire

RETOUR SUR LE

Forum Business and Biodiversity – 2 et 3 décembre 2016

COP13 – 4 au 17 décembre 2016

Cancùn (Mexique)

En savoir plus

Afin d’impliquer les acteurs économiques aux enjeux de la préservation de la biodiversité, notamment traduits dans la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) adoptée en 1992 à Rio de Janeiro par les Nations Unies, le Secrétariat de la CDB a créé une structure spécifique dénommé le « Global Partnership for Business and Biodiversity ». 

Le Global Partnership a ainsi pour objet de valoriser les engagements des acteurs économiques vis-à-vis des enjeux de la Convention des Nations unies sur la Diversité Biologique (CDB).

Le lieu Français de collecte et de valorisation de ces engagements – désigné par le Secrétariat de la CDB et le Global Partnership –  est le présent site internet : La Plateforme de l’Initiative Française pour les Entreprises et la Biodiversité.

Ce site a ainsi pour objet de :

  • Relayer auprès de la Convention cadre des Nations unies sur la Diversité Biologique, les  pratiques et initiatives de gestion de la biodiversité développées par les  acteurs économiques et institutions français ;
  • Présenter les différents acteurs ;
  • Permettre  un partage de  pratiques et de connaissances ;
  • Exposer des  études de cas ;
  • Fournir  des ressources (outils,  travaux, etc.).
  • Diffuser vos actualités.
Vous êtes invités à l’utiliser et à nous faire part de vos remarques pour en optimiser le fonctionnement.

Cette plateforme est conçue et gérée sous l’égide de la Convention des Nations unies sur la Diversité Biologique et le Global Partnership for Business & Biodiversity.

Actualités : Biodiversité et Entreprises


LES SERVICES ÉCOSYSTÉMIQUES

La notion de “service écosystémique” est utilisée pour décrire la contribution naturelle des écosystèmes aux biens et services nécessaires au fonctionnement et au bien-être de la société. Ces bénéfices peuvent être directs ou indirects, et à échelle variable.

Vigeo Eiris a conduit une analyse qui montre que si la majorité des entreprises rapportent de façon significative sur leurs engagements et actions en faveur de la protection de la biodiversité, leur reporting sur les services écosystémiques demeure limité.

Téléchargez l’analyse


TOURISME & BIODIVERSITÉ

Le Gouvernement a adopté la Stratégie nationale pour la biodiversité 2011-2020, dont l’objectif est de modifier en profondeur notre rapport à la nature, en proposant de nouvelles voies de développement. La Direction générale des entreprises (DGE), a notamment pour mission d’en traduire les orientations dans le secteur du tourisme. Il s’agit de mobiliser l’ensemble des acteurs du secteur autour des enjeux de préservation de la biodiversité et de diffuser les bonnes pratiques touristiques qui peuvent y contribuer. Pour cela, divers outils sont proposés aux acteurs. Rédigé et conçu par le cabinet FRANCOIS-TOURISME-CONSULTANTS (FTC), le guide pratique « Biodiversité & Tourisme, de nouvelles opportunités pour les entreprises et les destinations ? » fait le point sur les enjeux et les perspectives, recense des méthodes, des outils et des ressources disponibles.

Les initiatives et ressources sur la thématique biodiversité et tourisme sont nombreuses. La journée “Biodiversité et tourismes, de nouvelles opportunités pour les entreprises et les destinations” organisée en 2011 par le ministère, ainsi que le forum ECORISMO organisé en 2012 par la Communauté de Communes Océan-Marais de Monts et de la station touristique Saint-Jean-de-Monts, sont des échanges riches, techniques et complets.

Enfin, Biorismo propose un panel de solutions sur la biodiversité dédiées aux acteurs du tourisme : un club, un centre de ressources, un label et une académie. Le programme BIORISMO (hors label) est un engagement reconnu par le Ministère en charge de l’Environnement, dans le cadre de la Stratégie Nationale pour la Biordiversité.


Cinq nouveaux rapports d’évaluation majeurs de l’IPBES

Comprenant 127 gouvernements membres, la plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) est l’organe international qui évalue l’état de la biodiversité et des contributions apportées par la nature aux populations, en réponse aux demandes émanant des décideurs.

L’IPBES, en collaboration avec plus de 550 experts internationaux issus de plus de 100 pays, est en train d’élaborer cinq rapports portant sur quatre régions du monde : les Amériques, l’Asie et le Pacifique, l’Afrique, ainsi que l’Europe et l’Asie centrale. Le 5ème rapport se concentre sur la dégradation et la restauration des sols aux niveaux régional et mondial. Les rapports évalueront l’état de la biodiversité et des contributions apportées par la nature à la qualité de vie dans chaque région et dans leurs sous-régions respectives, décrivant l’état actuel et les tendances, ainsi que leurs liens avec les facteurs de changement et les menaces, identifiant les problèmes politiquement pertinents qui les concernent. Les analyses commenceront par regarder plusieurs décennies en arrière avant d’envisager de probables interactions entre l’être humain et la nature dans les décennies à venir, en fonction des différentes décisions qui seront prises.

Ces rapports seront rendus publiques à Medellín, en Colombie, à l’occasion de la sixième session plénière annuelle de l’IPBES (#IPBES6) en mars 2018.

L’IPBES invite à diffuser ces rapports, en prévision de leur lancement en mars prochain (disponibles au téléchargement).

Pour toute information supplémentaire, n’hésitez pas à contacter l’IPBES.


Journée de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) : « Biodiversité et transition énergétique enquêtes sur des liaisons dangereuses »

L’atténuation du changement climatique repose pour une large part sur la transition énergétique, c’est à dire l’abandon des sources d’énergie fondées sur le carbone fossile au profit des énergies renouvelables. Cet un objectif national et européen majeur suscite des développements technologiques et d’importants investissements. Or les infrastructures développées peuvent avoir des impacts multiples, et surtout non anticipés, sur la biodiversité et en particulier sur le fonctionnement des écosystèmes. Il est donc aujourd’hui indispensable de concilier défi énergétique et préservation de la biodiversité, cette dernière étant essentielle pour assurer le devenir de l’Humanité et garantir son bien-être.

La Journée FRB du 5 octobre “Biodiversité et transition énergétique enquêtes sur des liaisons dangereuses De la nécessité de concilier défi énergétique et préservation de la biodiversité” vise à illustrer certaines incohérences entre la mise en œuvre de la transition énergétique et la prise en compte des enjeux associés à la biodiversité, puis à montrer les pistes de mobilisation des acteurs, des citoyens et des décideurs politiques et l’apport de la science pour une transition énergétique, écologique et solidaire.

En savoir plus

 


Nouvelle publication de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) : « Biodiversité et néonicotinoïdes »

Le groupe d’évaluation de la recherche du conseil scientifique de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) vient de publier un nouveau rapport intitulé : “Biodiversité et néonicotinoïdes : la nécessité de revisiter les questions de recherche”, dont l’objectif est de dresser un paysage des questionnements scientifiques actuels sur les effets systémiques des produits phytosanitaires à long terme et d’identifier ainsi les champs de recherche à développer.

Les relations interspécifiques de compétition, prédation ou encore de mutualisme impliquent que l’effet direct d’un insecticide sur une espèce donnée se traduit nécessairement par des effets indirects sur des espèces en interaction avec cette espèce cible (bioaccumulation dans les chaînes trophiques). Le rapport invite ainsi à développer des recherches à des échelles d’organisation écologiques plus larges que l’individu : (1) les populations d’organismes et leur démographie, (2) les communautés d’organismes, (3) les écosystèmes.

Téléchargez le rapport 

 


Rencontre internationale pour la biodiversité
7ème RÉUNION ANNUELLE DU GLOBAL PARTNERSHIP POUR LES ENTREPRISES ET LA BIODIVERSITÉ

La Plateforme de l’Initiative Francaise pour les Entreprises et la Biodiversité animée par ORÉE, le Global Partnership for Business and Biodiversity (GPBB) et le Muséum National d’Histoire Naturelle ont eu le plaisir de vous inviter à la 7ème réunion annuelle du Global Partnership pour les Entreprises et la Biodiversité.

Émanation des travaux de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB), le Global Partnership oeuvre à renforcer la collaboration entre secteurs public et privé afin de réaliser les objectifs de la Convention. Il est impliqué dans les projets portés lors des différentes COPs.

ORÉE est le point focal de l’Initiative Française pour les Entreprises et la Biodiversité et est membre du comité exécutif du Global Partnership.

Cette rencontre à Paris, co-organisée avec le Muséum national d’Histoire naturelle, fut une étape préparatoire avant les prochaines COPs sur la biodiversité : la COP14, en 2018, en Égypte et le COP15 en 2020 en Chine. Elle fut également l’occasion d’échanger avec les membres du GPBB, les représentants internationaux des diverses plateformes pour la biodiversité et les acteurs français de la biodiversité.


GSDR 2019 appelle aux contributions

Lors de la conférence Rio+20, les États Membres des Nations Unies ont décidé de renforcer l’interface science-politique, et le travail pour aider les décisions politiques dans la lutte pour l’éradication de la pauvreté et le développement durable. C’est dans cette lignée qu’a été créé le Rapport mondial sur le développement durable (GSDR), publication quadriennale dont le prochain numéro sortira en 2019.

L’adoption par les États Membres de Nations Unies du Programme d’Action 2030 donne au Rapport rôle dans le suivi et la revue du Programme. Le Forum politique de haut niveau sur le développement durable (HLPF).  s’inspirera aussi du Rapport mondial sur le développement durable, qui mettra en évidence les liens entre science et politique générale et pourrait fournir aux décideurs un solide instrument fondé sur des données d’observation qui leur servirait à promouvoir l’élimination de la pauvreté et le développement durable.

Pour la prochaine édition de 2019, l’édition est confiée à un groupe de scientifiques indépendant, aidé de six agents d’organisations des Nations Unies. Ce groupe indépendant appelle aux contributions du plus grand nombre, des communautés scientifiques et non scientifiques, pour le rapport.

Plus d’informations sur l’édition 2019.


Plateformes européennes pour les entreprises et la biodiversité – Échanges d’expériences 

20 représentants de différentes plateformes et initiatives pour les entreprises et la biodiversité en Europe se sont réunis le 17 mai 2017 à Bruxelles pour partager leurs expériences et explorer de futures pistes de coopération. ORÉE, point focal de l’Initiative Française pour les Entreprises et la Biodiversité, a pris part à cette réunion de travail et a apporté son témoignage dans la gestion de plateforme française et de son réseaux d’adhérents. Cette réunion pilotée par la plateforme européenne B@B, visait à discuter de questions clés telles que le maintien de l’engagement des entreprises, le développement d’outils et la résolution des problèmes clés liés à l’intégration de la biodiversité et du capital naturel dans les décisions et stratégies des entreprises.
Trouvez ci-dessous les différentes présentations faites lors de la réunion :
Project analysing various B&B Platform experiences & best practices –  Matt Jones, UNEP WCMC Business and Biodiversity Programme.
The EU B@B Platform: how to define and implement a new strategy  Jerome Kisielewicz, EU B@B Platform coordinator, ICF.
Sustained engaging with Business  Carolin Boßmeyer, CEO / Managing Director, Biodiversity in Good Company (DE).
Business guidelines – business engagement streams – Hannah Hamilton, Executive Coordinator, Irish Forum on Natural Capital.
Tools & Natural Captains – Sharing the Dutch experience  Wijnand Broer, CREM NL.

Plateforme européenne B@B

En savoir plus

ENTREPRISES
RÉSEAUX
PARTENAIRES