BIENVENUE SUR LA PLATEFORME DE L'INITIATIVE FRANÇAISE POUR LES ENTREPRISES ET LA BIODIVERSITÉ

Concilier économie et biodiversité, Entreprises, Associations, Réseaux :
Rejoignez le réseau des acteurs français
Faites connaître vos initiatives
Accédez au formulaire

RETOUR SUR LE

Forum Business and Biodiversity – 2 et 3 décembre 2016

COP13 – 4 au 17 décembre 2016

Cancùn (Mexique)

En savoir plus

Afin d’impliquer les acteurs économiques aux enjeux de la préservation de la biodiversité, notamment traduits dans la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) adoptée en 1992 à Rio de Janeiro par les Nations Unies, le Secrétariat de la CDB a créé une structure spécifique dénommé le « Global Partnership for Business and Biodiversity ». 

Le Global Partnership a ainsi pour objet de valoriser les engagements des acteurs économiques vis-à-vis des enjeux de la Convention des Nations unies sur la Diversité Biologique (CDB).

Le lieu Français de collecte et de valorisation de ces engagements – désigné par le Secrétariat de la CDB et le Global Partnership –  est le présent site internet : La Plateforme de l’Initiative Française pour les Entreprises et la Biodiversité.

Ce site a ainsi pour objet de :

  • Relayer auprès de la Convention cadre des Nations unies sur la Diversité Biologique, les  pratiques et initiatives de gestion de la biodiversité développées par les  acteurs économiques et institutions français ;
  • Présenter les différents acteurs ;
  • Permettre  un partage de  pratiques et de connaissances ;
  • Exposer des  études de cas ;
  • Fournir  des ressources (outils,  travaux, etc.).
  • Diffuser vos actualités.

Vous êtes invités à l’utiliser et à nous faire part de vos remarques pour en optimiser le fonctionnement.

Cette plateforme est conçue et gérée sous l’égide de la Convention des Nations unies sur la Diversité Biologique et le Global Partnership for Business & Biodiversity.

Actualités : Biodiversité et Entreprises


Plateformes européennes pour les entreprises et la biodiversité – Échanges d’expériences 

20 représentants de différentes plateformes et initiatives pour les entreprises et la biodiversité en Europe se sont réunis le 17 mai 2017 à Bruxelles pour partager leurs expériences et explorer de futures pistes de coopération. ORÉE, point focal de l’Initiative Française pour les Entreprises et la Biodiversité, a pris part à cette réunion de travail et a apporté son témoignage dans la gestion de plateforme française et de son réseaux d’adhérents. Cette réunion pilotée par la plateforme européenne B@B, visait à discuter de questions clés telles que le maintien de l’engagement des entreprises, le développement d’outils et la résolution des problèmes clés liés à l’intégration de la biodiversité et du capital naturel dans les décisions et stratégies des entreprises.
Trouvez ci-dessous les différentes présentations faites lors de la réunion :
Project analysing various B&B Platform experiences & best practices –  Matt Jones, UNEP WCMC Business and Biodiversity Programme.
The EU B@B Platform: how to define and implement a new strategy  Jerome Kisielewicz, EU B@B Platform coordinator, ICF.
Sustained engaging with Business  Carolin Boßmeyer, CEO / Managing Director, Biodiversity in Good Company (DE).
Business guidelines – business engagement streams – Hannah Hamilton, Executive Coordinator, Irish Forum on Natural Capital.
Tools & Natural Captains – Sharing the Dutch experience  Wijnand Broer, CREM NL.

Plateforme européenne B@B

En savoir plus


Nouvelle publication de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) : « Biodiversité et néonicotinoïdes »

Le groupe d’évaluation de la recherche du conseil scientifique de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) vient de publier un nouveau rapport intitulé : “Biodiversité et néonicotinoïdes : la nécessité de revisiter les questions de recherche”, dont l’objectif est de dresser un paysage des questionnements scientifiques actuels sur les effets systémiques des produits phytosanitaires à long terme et d’identifier ainsi les champs de recherche à développer.

Les relations interspécifiques de compétition, prédation ou encore de mutualisme impliquent que l’effet direct d’un insecticide sur une espèce donnée se traduit nécessairement par des effets indirects sur des espèces en interaction avec cette espèce cible (bioaccumulation dans les chaînes trophiques). Le rapport invite ainsi à développer des recherches à des échelles d’organisation écologiques plus larges que l’individu : (1) les populations d’organismes et leur démographie, (2) les communautés d’organismes, (3) les écosystèmes.

Téléchargez le rapport 

 

ENTREPRISES
RÉSEAUX
PARTENAIRES