Cinq nouveaux rapports d’évaluation majeurs de l’IPBES

Comprenant 127 gouvernements membres, la plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) est l’organe international qui évalue l’état de la biodiversité et des contributions apportées par la nature aux populations, en réponse aux demandes émanant des décideurs.

L’IPBES, en collaboration avec plus de 550 experts internationaux issus de plus de 100 pays, est en train d’élaborer cinq rapports portant sur quatre régions du monde : les Amériques, l’Asie et le Pacifique, l’Afrique, ainsi que l’Europe et l’Asie centrale. Le 5ème rapport se concentre sur la dégradation et la restauration des sols aux niveaux régional et mondial. Les rapports évalueront l’état de la biodiversité et des contributions apportées par la nature à la qualité de vie dans chaque région et dans leurs sous-régions respectives, décrivant l’état actuel et les tendances, ainsi que leurs liens avec les facteurs de changement et les menaces, identifiant les problèmes politiquement pertinents qui les concernent. Les analyses commenceront par regarder plusieurs décennies en arrière avant d’envisager de probables interactions entre l’être humain et la nature dans les décennies à venir, en fonction des différentes décisions qui seront prises.

Ces rapports seront rendus publiques à Medellín, en Colombie, à l’occasion de la sixième session plénière annuelle de l’IPBES (#IPBES6) en mars 2018.

L’IPBES invite à diffuser ces rapports, en prévision de leur lancement en mars prochain (disponibles au téléchargement).

Pour toute information supplémentaire, n’hésitez pas à contacter l’IPBES.